Mariska Hargitay France
Your French Source

octobre 20, 2018  caro No comments JHF, Mariska

Une actrice de « New York unité spéciale » enquête pour de vrai sur les femmes violées oubliées par le système judiciaire américain
Tous les jours, Marie Colmant revient sur un sujet passé (presque) inaperçu. Vendredi, un documentaire met un coup de projecteur sur ces femmes violées oubliées du système judiciaire américain.

Dans New York unité spéciale, la série policière la plus populaire aux États unis, Mariska Hargitay est Olivia Benson, un flic qui enquête sur des crimes sexuels. Elle est aujourd’hui l’auteur d’un documentaire sur le sujet.

I Am Evidence (« je suis une preuve ») va faire du bruit dans le monde du documentaire. Les seules images de la bande annonce font froid dans le dos. Reprenons depuis le début de cette incroyable histoire qui commence avec Olivia Benson, le personnage qu’incarne Mariska Hargitay depuis 1999 dans « New York unité spéciale ». L’humanité qui transpire dans son interprétation lui vaut de nombreuses lettres de femmes, victimes de viol, certaines lui expliquant qu’elles auraient bien aimé avoir affaire à une femme comme elle, quand elles ont été agressées. D’autres se plaignant de n’avoir jamais eu de nouvelles de la police après avoir porté plainte.

Alors, parallèlement à son flic de fiction, Mariska Hargitay commence à enquêter sur ce manque de suivi. Sur l’examen des preuves et les relevés d’ADN facilités par les prélèvements, effectués après l’attaque, contenus dans ces kits post-viols ainsi que les photos de la victime et les notes des enquêteurs. Toutes les femmes qui ont contacté l’actrice sont passées par là après leur dépôt de plainte. Toutes ont vu cette petite boîte blanche en polystyrène, portant le numéro de leur affaire.

Des femmes agressées et zappées
C’est la procureure de Détroit qui va alerter Mariska Hargitay en lui racontant qu’elle vient de découvrir dans un entrepôt à l’abandon 12 000 kits post-viols, entreposés à l’arrache sur des rayonnages. Oubliés. Le très gros souci c’est que c’est quasiment partout pareil sur le territoire américain comme va le découvrir l’actrice. En tout plus de 200 000 petites boîtes ont ainsi été retrouvées. Autant de femmes agressées et immédiatement zappées, le plus souvent et comme le prouvent les notes insultantes des policiers, retrouvées avec les résultats, parce qu’elles sont noires.

Grâce à sa fondation, Mariska Hargitay finance l’examen de ces kits retrouvés. Déjà des premières identifications ont pu être faites et des coupables arrêtés. Avant hier, lors de la première du documentaire qui sera diffusé lundi 16 avril sur la chaîne américaine HBO, Mariska Hargitay a prévenu : » Je ne lâcherai pas l’affaire, on ira jusqu’à la dernière boîte. » Source

Streaming https://voirfs.com/film/fOY/I-Am-Evidence?ep=1_GF3fOY

Genre: Documentaire

Acteurs: Michelle Brettin, Rachel Dissell, Mariska Hargitay,

Réalisateur: Trish AdlesicGeeta Gandbhir

Pays: United States

Durée: 89 min

Qualité: SD

An: 2017

IMDb: 7

Share Button
avril 18, 2018  Laetitia No comments JHF, Mariska, Non classé, vidéos

New York, unité spéciale: l’héroïne réclame aussi justice pour les femmes violées

Comme son personnage dans «New York, unité spéciale», l’actrice Mariska Hargitay se bat pour que justice soit rendue à des victimes de violences sexuelles.

Depuis 1999, Mariska Hargitay incarne le lieutenant Olivia Benson de «New York, unité spéciale», qui dirige une unité chargée d’enquêter sur les crimes sexuels. La réalité a rattrapé la fiction puisque l’actrice de 54 ans est engagée depuis plusieurs années auprès des victimes de violences sexuelles. Elle est productrice d’un documentaire «I Am Evidence», diffusé sur HBO lundi. Aux Etats-Unis, un «kit post-viol» est utilisé pour faire des prélèvements sur les vêtements et les victimes qui vont voir les autorités. Le documentaire dresse le portrait de quatre femmes dont les kits ont été mis de côté pendant des années sans être analysés. En tout, le film estime que 200 000 kits de la sorte sont mis dans un coin aux Etats-Unis avant de tomber dans l’oubli.

A Detroit en 2009, 11 341 kits post-viol ont été trouvés dans un entrepôt abandonné, beaucoup d’entre eux n’avaient jamais été examinés. La grande majorité sont ceux de femmes noires de milieux sociaux défavorisés. Analyser ces kits oubliés par la police de Detroit et rendre justice aux victimes abandonnées par les autorités est devenu le combat de la procureur de la ville Kym Worthy. Depuis 2010, c’est également celui de Mariska Hargitay, qui de part son rôle dans la série «New York, unité spéciale», est devenue la confidente de nombreuses victimes de violences sexuelles. «Detroit a été mise en faillite des années après que l’entrepôt avec les kits a été découvert», a expliqué la procureur au «Daily Beast». «A ce moment-là, l’analyse de tous ces kits aurait coûté entre 12 et 15 millions de dollars, voire plus. Et c’est uniquement le prix des tests, je ne parle pas de l’enquête ou les frais de justice. Nous n’avions aucun moyen et je n’ai trouvé personne au départ qui voulait nous donner de l’argent (…) L’Etat nous a accordé des moyens quatre ans plus tard mais c’est vraiment Mariska et sa fondation Joyful Heart -qui vient en aide aux victimes de violences sexuelles- et quelques hommes et femmes d’affaires importants qui ont apporté les fonds les plus importants», a-t-elle ajouté.

 

Grâce à ce travail de longue haleine la plupart de ces kits ont été analysés. Plus de 270 enquêtes ont été lancées, plus de de 800 délinquants sexuels ont été fichés et 130 violeurs ont été condamnés, rapporte le «Detroit Free Press». Dimanche, à la première du documentaire, Kym Worthy a annoncé que les 617 derniers kits de Detroit retrouvés ont été envoyés pour analyses. Avec Mariska Hargitay, elle travaille désormais pour faire bouger les choses pour les victimes, notamment au niveau de leur prise en charge par la police et par le personnel soignant. Un nouveau combat qu’elles mènent main dans la main.

SOURCE: PARIS MATCH

Share Button
septembre 08, 2017  caro No comments JHF, Mariska


Share Button
août 23, 2017  caro No comments JHF

Taylor Swift généreuse : Gros don après son procès pour agression sexuelle

Résultat de recherche d'images pour "mariska hargitay Taylor Swift"

La chanteuse avait promis de faire un don pour une association venant en aide aux personnes victimes d’agressions sexuelles.

À l’issue de son procès, remporté, contre le DJ David Mueller qu’elle accusait d’agression sexuelle pour lui avoir attrapé les fesses lors d’une séance photo en 2013, Taylor Swift s’était engagée à faire des donations caritatives à de « multiples associations » de victimes d’agressions sexuelles. Promesse tenue.
La célèbre chanteuse américaine de 27 ans a adressé un don « extrêmement généreux » à l’association Joyful Heart Foundation, comme l’a confirmé son représentant. « Joyful Heart est honorée d’être reconnue par Taylor Swift pour son travail en faveur des victimes de violence domestique, d’agression sexuelle et maltraitance des enfants », a indiqué le représentant à E! News. Le montant du don n’a pas été révélé.
Joyful Heart Foundation a été cofondée par une actrice américaine connue des fans de séries, Mariska Hargitay. La star de 53 ans incarne depuis des années l’incontournable inspecteur Olivia Benson dans New York, unité spéciale. Mariska Hargitay a cofondé son association avec Maile Zambuto en 2004 après que avoir reçu de nombreux mails de la part de femmes victimes de ces violences sexuelles.
L’actrice de New York, unité spéciale connaît personnellement Taylor Swift et a notamment participé à son célèbre clip Bad Blood sorti en 2014 qui rassemblait un incroyable casting également composé de Selena Gomez, Jessica Alba, Ellie Goulding, Ellen Pompeo, Cindy Crawford, Cara Delevingne, Gigi Hadid…Source

 

Abus sexuels : Taylor Swift fait un don à une association de victimes
Taylor Swift fait un don aux victimes d’agressions sexuelles
Taylor Swift : Après son procès, elle tient ses engagements
Taylor Swift fait un don à une association de victimes d’abus sexuels
Taylor Swift Makes ‘Generous’ Donation to Mariska Hargitay’s …

Share Button
juillet 29, 2017  caro No comments JHF


Share Button
juin 22, 2017  caro No comments JHF, Mariska

NFF

I Am Evidence @ Dreamland Studio – Only Screening

 

19367522_552572995132489_4360411301827051520_n.jpg 19380118_259010717912782_1357234911353765888_n.jpg Mariska2BHargitay2B20172BNantucket2BFilm2BFestival2Bd_qOrE3AnbRl.jpg Mariska2BHargitay2B20172BNantucket2BFilm2BFestival2BZ6rYLAsuNtMl.jpg

Ajout dans la galerie Nantucket Film Fest‏

Share Button
juin 16, 2017  caro No comments JHF, Mariska

 

 

.

 

Mariska Hargitay Testifies Combating Sexual | Video | C-SPAN.org

 

Share Button
mai 24, 2017  caro No comments JHF, photos, vidéos

 
  
  
18580791_1820225684971798_992600691958611968_n.jpg 18645339_429242807431229_1040528644331536384_n.jpg18581122_181030949091196_1231918039218257920_n.jpg 18645837_1863285950662443_754392940909953024_n.jpg
Ajout dans la galerie  Joyful Revolution

Why Mariska Hargitay Considers Law & Order: SVU Her « Calling »

Mariska Hargitay’s Joyful Heart Foundation and the Power of Vulnerability

 

Share Button
avril 19, 2017  caro No comments JHF

I AM EVIDENCE

#IAMEVIDENCE est un film documentaire sur l’arriéré de kits de viol non testés aux États-Unis, produit par @Mariska, mis en première @Tribeca 2017.

Share Button
novembre 17, 2016  caro No comments JHF, Mariska

 


 

 

 

‘No More’ campaign aims to raise awareness about domestic …

HAWAII SAYS NO MORE PSA SHOOT – BEHIND THE SCENES

Share Button


Page 1 sur 3123