Mariska Hargitay France
Your French Source

février 05, 2013  Laetitia No comments Non classé

Qu’est-ce que c’est que d’être Mariska

Elle est drôle, courageuse, et incroyablement accompli, et elle affiche ses courbes avec la vraie confiance. Heureusement Mariska Hargitay nous a laissés obtenir à l’intérieur de sa tête et rester pendant quelque temps.

Par Susan Pocharski

En tant qu’adolescent grandissant en Californie du sud, Mariska Hargitay n’a pas exactement embrassé son chiffre sinueux. « J’étais un nageur concurrentiel et un garçon manqué et moi avons pensé que mes courbes ont obtenu de la manière. Je me suis rebellé contre eux, » dit Hargitay. « Mais maintenant j’aime mon corps. J’essaye de me concentrer sur qui je suis plutôt que qui je ne suis pas. » À 49, Hargitay est l’étoile du drame, de la loi et de l’ordre révélateurs qui tient l’affiche : L’unité spéciale de victimes, le fondateur de la base joyeuse de coeur, que les aides autorisent a maltraité les femmes, et la mère de trois enfants (août, 6 ; Amaya, 2 ; et Andrew, 1). Incroyablement réussi pourtant étonnant terre-à-terre, Hargitay est l’une de nos étoiles préférées de couverture et elle était heureuse de répondre aux questions des lecteurs de LHJ au sujet de gagner la confiance et la vie de corps par vie plus satisfaisante

Vous semblez être tellement ensemble et sure de vous-même. Que vous a aidé à obtenir de cette façon ? - Kathy Agate, élan de bannière, la Caroline du Nord

MH :Je n’étais pas toujours sûr. J’ai dépensé la majeure partie de mon 20s ayant des personnes dis non à moi. J’irais sur des auditions et les directeurs de casting seraient comme : Vous n’êtes pas assez grand, vous n’êtes pas assez joli, vous n’êtes pas assez blond, votre nez est trop grand, votre nez est trop petit, votre peau est trop foncé, votre peau est trop léger, changez votre nom ! Il y avait tellement rejet. Je n’ai pas travaillé pendant huit années. Mais mon papa m’a enseigné à ne pas abandonner. Il tiendrait son index et son pouce environ pouce à part et dire, « Mariska, il prend au sujet de ce beaucoup plus pour être un gagnant. » J’obtiendrais une audition et dirait-il, « combien êtes-vous dur allant travailler pour elle ? Ce qui sont vous allant faire aujourd’hui pour s’obtenir plus près de votre but ? » Ainsi j’ai fait ce que je pourrais devenir le meilleur acteur que je pourrais être : J’ai lu chaque jeu, je suis allé à la classe temporaire, j’ai pris chaque audition, je me suis poussé quand je ne me suis pas senti comme se pousser. J’ai agi sûr même lorsque je n’étais pas. Et lentement, en faisant la chose j’ai aimé et en atteignant mieux lui, je suis devenu plus sûr.

Quels bouts donneriez-vous des femmes pour les aider pour se sentir plus confortables dans leur propre peau ? - Sapphire Kharyzyma, Wilmington, Delaware

MH :Je suis un grand croyant que votre mot est votre baguette magique. Vous savez comme la façon dont les gens disent des choses, « oh le mon ça alors, je suis un tel idiot. » Je ne dis plus des choses comme cela. Ces mettre-bas, même si ils sont pour rire, sont de petites balles dont de négativité vous n’avez pas besoin dans votre vie. Les femmes doivent montrer la compassion pour elles-mêmes. Je trouve qu’elle dérangeant ainsi quand j’essaye de payer un compliment à un ami et au lieu de le prendre elle se met avalent. Je dirai, « j’aime votre chemise ! » Et elle dira, « ceci ? Elle est si vieille. » Nous sentons la nécessité d’écarter un compliment et de le faire moins d’un. Prenez le moment. Prenez-le dedans. Concentrez sur vos cadeaux.

Notre culture est ainsi fixée sur être mince. Comment avez-vous appris à accepter vos courbes ? - Eleanor Freeman, Hopewell, New Jersey

MH :J’aime mes courbes parce qu’ils crient, « je suis une maman ! » Je suis la fille qui a commencé à utiliser le pantalon de maternité environ une heure après que j’aie trouvé que j’étais enceinte parce que j’ai été ainsi excité au sujet de devenir une maman. Je suis simplement reconnaissant qui mon corps est sain. Je veux être sur cette planète pendant longtemps, ainsi j’essaye de manger les choses qui m’incitent à me sentir bien et à me rendre fort. Mais j’aime également la nourriture et la vie amoureuse d’I : Quelques jours ayant que la cuvette supplémentaire de tasse de beurre de pâtes et d’arachide d’un Reese signifie plus à moi qu’étant mince.

Beaucoup de femmes sentent la pression d’avoir le corps parfait. Avez-vous le conseil pour elles ? - Maureen Higgins, Washington, C.C

MH : Ma mère était actrice Jayne Mansfield. Elle est morte quand j’étais 3 années. Elle a été célébrée pour ses courbes et pour être féminine. Il y a cette photo de elle dans la chaise d’un directeur avec ses mesures sur le dos : 40-21-35. Quand je regarde cette pièce de photo de moi dit, maman, j’aiment votre sens de l’humour. Mais l’autre partie de moi dit, non, votre nom est censée aller là. Votre corps n’est pas qui vous êtes. Je ne pense pas que les femmes devraient se marquer basés sur la manière qu’elles regardent. Que diriez-vous de se définir par un genre différent de mesure ? Que diriez-vous de votre coeur, de votre âme, de votre compassion, de votre générosité, de votre force, et de votre puissance ? Il y a tant d’autres choses à concentrer sur sans compter que votre taille.

Mariska Hargitay mettant sur le maquillage
 

Que faites-vous le séjour vous adaptez-vous ? - Sarah Battaglia, Miller Place, New York

MH :J’essaye de courir parce qu’il me maintient raisonnable. Il y a des semaines où je ne le fais pas du tout. Il y a des semaines où je le fais chaque jour. Mais je vis également dans une maison avec beaucoup d’escaliers et trois jeunes garçons, et comme clichéd en tant que lui retentit, chassant après que mes enfants ne soit aucun petit exploit. Je n’ai pas besoin même d’aller à un gymnase parce que tout que je fais est va à travers des escaliers portant des enfants en bas âge !

Est-il plus difficile de rester dans la forme maintenant que vous êtes dans votre 40s ? - Kimi Trama, Chester occidental, Pennsylvanie

MH : Leschoses fléchissent un peu — Je ne vais pas me trouver. Est-ce que mais j’allant être bouleversé au sujet du fléchissement ou moi regard allant suis suis à mes trois enfants magnifiques et mon mari et compter mes étoiles chanceuses ?

Votre base joyeuse de coeur encourage des femmes à vivre sans crainte. De quelles manières vous pensez-vous êtes-vous courageux ? - Sandra Gherzi, San Francisco, la Californie

MH : Quand vous grandissez avec deux frères plus âgés vous voulez toujours sauter dedans et faire partie du mélange. J’ai lu ce livre appelé le sentir la crainte. Et faites-la de toute façon. C’était un livre d’autonomie mais j’ai pensé qu’il était si brillant parce que nous tous sommes effrayés de la substance. Beaucoup de personnes ne connaissent pas ceci, mais je déteste, déteste, déteste la prise de parole en public. Elle me terrifie. J’ai été invité à retourner à mon alma mater, UCLA, et parle à l’obtention du diplôme. C’était un honneur si incroyable, mais quand ils m’ont demandés de le faire j’ai été paralysé avec crainte. J’a continué à penser, que je doit dire ? Oh mon Dieu, ceci est si primordialement, je ne peut pas s’occuper. Mais j’ai mis beaucoup de travail dans le discours et une fois que je devenais sur scène, je l’ai tué. Quand je suis effrayé de quelque chose, il signifie juste que je dois creuser un peu plus profond.

Quelles sont vos pensées sur la chirurgie plastique ? Êtes-vous pour ou contre elle ? - Jessica Spencer, Wellsboro, Pennsylvanie

MH :J’avais l’habitude d’être contre lui. Je pense qu’il est parce que j’ai été élevé par un père qui n’a pas aimé le maquillage. Si j’avais le maquillage dessus il dirait, « miel, vous ne s’est pas lavé le visage ! » Mais maintenant que je suis plus âgé je pensez que les femmes devraient faire celui qu’elles veuillent pour se faire se sentir bien. Je ne pense pas elles devraient aller par dessus bord, et je pense toujours que le regard naturel est le plus beau. Mais si vous voulez faire quelque chose vous aider à regarder plus régénéré, je suis tout pour lui.

J’ai également perdu ma maman quand j’étais jeune. Comment votre perte vous a-t-elle fait que vous êtes aujourd’hui ? - Lyn King-Sisco, San Angelo, le Texas

MH :Dieu, cette question m’incite à pleurer [elle déchire]. Je sens un esprit analogue total avec n’importe qui qui a perdu sa mère, particulièrement à un jeune âge. Quand n’importe quoi de pareil se produit il laisse un trou à votre coeur qui peut ne jamais être rempli. Je sais que je ne suis pas au-dessus de lui. J’entendrai des femmes parler de leurs mères et comment la fin elles sont et elle est si douloureux. J’ai eu une belle belle-mère mais ce n’est pas pareil qu’ayant votre propre maman. Mais je sais que le trou à mon coeur m’a poussé pour vouloir aller bien à la meilleure mère que je pourrais être. Parfois est il ce que vous n’avez pas que des ordres ou ne guidez pas votre vie plus.

Sachant ce que vous connaissez maintenant, quels un peu conseils donneriez-vous à votre individu de 16 ans ? - Kimberly Barrett, Oak Park, la Californie

MH : Vivent votre vie à côté de « ce qui si… » jeu. Au lieu de dire, « je ne peux pas, » essai indiquant, « ce qui si je peux… » à la place. « Ce qui si je peux… vont bien à une actrice. Ce qui si je peux… devenu plus sûr. » Et alors vous devez le croire, et agissez il, avec tous que vous êtes.

source

Mariska Hargitay dans rire blanc de robe

 traduction systranet.com

Share Button
février 05, 2013  Laetitia No comments Non classé

 

ajout dans la galerie: album 355  Dinner hosted by Lynn and Jim Lally and Susan and Bert Kobayashi

Share Button
février 05, 2013  Laetitia No comments Non classé

  

ajout dans la galerie: album 354  Hiluxury Magazine

Share Button
février 04, 2013  Laetitia No comments Non classé

Cette semaine Nathalie est partie à le rencontre de Dominique Dumont la voix française de Mariska Hargitay de NY Unité Spéciale

Cette belle voix suave et glamour reste l’une des voix les plus incontournables du doublage Français.

Dominique est la voix de HEATHER LOCKLEAR qu’elle a doublée notamment dans le célèbre Melrose place ou encore de Mariska Hargitay de NY Unité Spéciale. Mais elle est surtout la voix de Brooke de la fameuse série  » Amour, Gloire et beauté » alias la sublime Katherine Kelly Lang. Savez vous que Dominique est également l’épouse de Alain Dorval voix de Sylvester Stalonne…..

Voir et revoir Il était une voix avec Dominique Dumont la voix française de Mariska Hargitay de NY Unité Spéciale sur MCEReplay Source

Share Button
février 01, 2013  Laetitia No comments Non classé

 

NUP_154508_0016_Law___order_svu_secrets_exhumed_hargitay_pino_giddish_hardin_perrineau.JPG NUP_154508_0550__Law___order_svu_secrets_exhumed_hargitay_pino_giddish_hardin_perrineau.JPG NUP_154508_0574__Law___order_svu_secrets_exhumed_hargitay_pino_giddish_hardin_perrineau.JPG

ajout dans la galerie: album 353 14*14 “Secrets Exhumed”

Share Button
février 01, 2013  Laetitia No comments Non classé

                                        

    NUP_154848_0275Law___Order_SVU_Monster_s_Legacy_Mariska_Hargitay_pino_giddish.JPG NUP_154848_0254__Law___Order_SVU_Monster_s_Legacy_Mariska_Hargitay.JPG NUP_154848_0289_Law___Order_SVU_Monster_s_Legacy_Mariska_Hargitay.JPG

ajout dans la galerie: album 352  14*13 “Monster’s Legacy”

Share Button
février 01, 2013  Laetitia No comments Non classé

Share Button
janvier 31, 2013  Laetitia No comments Non classé

 

se procurer les colliers sur le site Me&Ro

 

le t.shirt est disponible aussi sur le site Zazzle.fr

le site: No More.org

Share Button
janvier 31, 2013  Laetitia No comments Non classé

 

  45542_4699605846898_989931200_n.jpg 373941_4699605966901_119739490_n.jpg 18999_4699605486889_1420126425_n.jpg

© Mariska and Joyful friends

ajout dans la galerie: album 98 (twitter) © Mariska

Share Button
janvier 29, 2013  Laetitia No comments Non classé

 

 Mariska2BHargitay2BMariska2BHargitay2BFilms2BLaw2BMPN8IICC6nBl.jpg Mariska2BHargitay2BMariska2BHargitay2BFilms2BLaw2BDL--lhqPmpyl.jpg Mariska2BHargitay2BMariska2BHargitay2BFilms2BLaw2Bbn2JWxiTBU9l.jpg

 Ajout dans la galerie : album 351  On the set January 28, 2013.

Share Button