Mariska Hargitay France
Your French Source

juillet 05, 2018  No comments Mariska

Récompensée par une Nymphe de Cristal au Festival de Télévision de Monte-Carlo, l’héroïne de « New York Unité Spéciale » a choisi « Ciné-Télé-Revue » pour retracer le bilan de sa carrière et sa lutte contre le harcèlement sexuel.

Résultat de recherche d'images pour "Mariska Hargitay Nymphe de Cristal"

Vous venez de faire la Une de « Ciné-Télé-Revue » à l’occasion des 20 ans de « New York Unité Spéciale ». Comment expliquez-vous cette longévité à l’écran ?

Je pense que la série a toujours été respectueuse du téléspectateur et intelligente. Elle est un peu différente des autres car quand vous êtes devant votre télé, ce n’est pas uniquement pour vous divertir !

Votre rôle vous amène à recevoir beaucoup de courrier de personnes qui vous confient avoir été violées. Comment réagissez-vous ?

A chaque fois, je suis submergée par l’émotion et choquée que des femmes éprouvent le besoin de se confier à moi, actrice de télévision. Quand j’ai commencé à recevoir ces lettres, j’ai contacté une association spécialisée en la matière. Je voulais savoir comment répondre à ces personnes. Je me souviens avoir travaillé avec plusieurs agences qui m’ont appris à écrire des lettres de soutien. Ecouter les gens, et surtout les croire, c’est la chose la plus humaine à faire.

En 1996, la Belgique a été secouée par l’affaire Dutroux. Deux ans plus tard, le pays a créé Child Focus, une fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités. En avez-vous entendu parler ?

Evidemment. Je me souviens de cette tragédie. Il y a des personnes malades dans le monde, c’est pourquoi il est important d’apprendre comment expliquer ces problèmes aux enfants afin qu’ils se sentent en sécurité quand ils en parlent. Il faut les éduquer dès leur plus jeune âge. Il y a des choses horribles dans notre société mais si on se rassemble tous et que nous en témoignons, je suis persuadée que cela aidera ceux qui se sentent isolés et qui n’osent pas en parler. Le positif à propos du mouvement #Metoo est que les gens commencent à s’ouvrir et qu’ils comprennent que la honte n’est pas sur eux mais sur l’auteur de ces crimes odieux. Nous devons protéger nos enfants.

 

« New York Unité Spéciale » s’inspire de crimes réels. Lorsque vous rentrez chez vous, comment faites-vous pour oublier ?

J’ai la chance d’avoir une magnifique famille. M’occuper de mes enfants change mon ressenti sur ma journée de travail. Mais je me souviens qu’au début de la première saison, je m’étais demandé comment j’allais pouvoir gérer tout ça, le fait d’être immergée dans ces histoires horribles.

Share Button





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>