Mariska Hargitay France
Your French Source

juillet 05, 2018  No comments Mariska

L’actrice, qui a fait ses débuts dans des séries comme Downtown ou Alerte à Malibu, vient de fêter les 20 ans de la fiction américaine dans laquelle elle enquête sur les crimes sexuels. Cette dernière a reçu plusieurs prix d’interprétation au dernier Festival de TV de Monte-Carlo.

Mariska Hargitay interprète le flic Olivia Benson dans New York, unité spéciale, la série de Dick Wolf diffusée mercredi 4 juillet sur TF1, qui lui a valu plusieurs prix d’interprétation et une nymphe de cristal au dernier Festival de TV de Monte-Carlo, en juin dernier. Engagée auprès des femmes abusées sexuellement, elle a créé la fondation The Joyful Heart en leur faveur.

En 1999, quand Mariska Hargitay accepte le rôle d’Olivia Benson, flic chargée d’enquêter sur les crimes sexuels dans New York, unité spéciale, elle ne sait pas quelle influence cette série va avoir sur sa vie. À l’époque, la fille de la star hollywoodienne Jayne Mansfield, morte tragiquement dans un accident de voiture, et de l’ex-Mister Univers Mickey Hargitay, a alors 34 ans. Lorsqu’elle était étudiante, elle a été élue reine de beauté à Beverly Hills et c’est dans des séries comme Falcon Crest ou Downtown, mais aussi Alerte à Malibu et Seinfeld qu’on la retrouve souvent.

« Un rôle de femme forte et vulnérable à la fois »
Vingt ans plus tard, Mariska est devenue une star du petit écran grâce à cette série vendue dans le monde entier et à son interprétation, qui lui a valu de nombreux prix. Au Festival TV de Monte-Carlo, qui s’est tenu en juin dernier, où elle a reçu une nymphe de cristal couronnant l’ensemble de sa carrière, elle a raconté tout ce qu’elle devait à Dick Wolf, le créateur de New York, unité spéciale (et de ses dérivés à Chicago) : « Il a changé ma vie. J’étais actrice. Il m’a donné un rôle de femme dont toute actrice rêverait. Un rôle de femme complexe, forte et vulnérable à la fois, faisant preuve d’empathie envers les victimes des crimes sexuels qui y sont dénoncés et dans lequel je me suis tellement investie qu’il m’a donné l’envie de défendre à mon tour, dans la vraie vie, les femmes abusées sexuellement. J’ai ainsi créé une fondation (The Joyful Heart) en leur faveur. Je suis donc devenue militante par hasard et je lui en suis reconnaissante. Grâce à la série, j’ai aussi rencontré mon mari, Peter Hermann (qui tient le rôle de l’avocat de la défense Trevor Langan, NDLR), et, avec lui, en plus de notre fils August (11 ans), nous avons adopté Amaya et Andrew (6 ans). Quant à la série elle-même, elle ne cesse de s’améliorer. »

« Je suis prête à repartir pour 20 ans »
« La 19e saison (celle diffusée actuellement) est peut-être la meilleure de toute. Je suis contente de voir que les femmes ont enfin réagi et se sont emparées du problème du harcèlement sexuel après l’affaire Harvey Weinstein, mais la série y avait déjà consacré plusieurs épisodes », poursuit-elle. Souriante et déterminée, Mariska Hargitay se définit comme une femme féministe et forte grâce à l’éducation que lui a donnée son père. « Avec Olivia Benson, je suis prête à repartir pour vingt ans. Je suis si fière, j’ai tant de plaisir, l’audience est formidable, l’impact dans le monde extraordinaire et j’ai vraiment le sentiment de faire œuvre utile. »

Source

Share Button





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>